Que faire pour une colocation réussie ?

colocation

La colocation est une solution très attractive. C’est le moyen de vivre dans un grand appartement de manière économique. De plus, qui n’a jamais rêvé de vivre les mêmes expériences que dans les sitcoms iconiques : Friends, New Girl, How I met you mother, 2 Broke Girls… Il en existe tant de nos personnages préférés, qui ont vécu des colocs incroyables. Cependant, dans la vraie vie, une colocation peut être quelque peu compliquée, ou même, ne pas se passer comme on l’aurait souhaité. Voici quelques conseils qui vous guideront sur le chemin de la colocation si convoitée ! 

Choisir ses colocataires

Pour vivre l’expérience d’une dynamique, joyeuse et mémorable colocation, il faut choisir des colocs qui vous ressemblent. Il faut trouver une ou des personnes qui partagent vos envies et votre vision de la colocation ; une vie commune ou plutôt éloignée, des repas partagés, les fumeurs, les invités, les soirées, le travail, une colocation mixte. Tant de points sur lesquels il faut être en accord. Pour cela, essayez de vous poser ces questions aux préalables et, seulement après, donnez rendez-vous aux probables futurs colocataires pour voir s’ils répondent à vos critères, et vous aux leurs. Essayez tout de même de ne pas vous arrêter aux apparences. Vous pouvez venir de mondes très différents et vivre une colocation sereine et agréable. Concentrez-vous donc sur la discussion et leurs réponses à vos questions. 

A la recherche d’un logement ? Clique vite ici :

Penser aux réglementations et dépenses

Afin de vivre une coloc sans trop d’accrocs, il est primordial de respecter la clause de solidarité, les modalités de paiement et le dépôt de garantie. Il y a encore plusieurs points sur lesquels vous devez réfléchir, comme l’assurance habitation, qui vous offre deux possibilités. Vous pouvez souscrire une assurance habitation à votre nom seul, ce qui vous permet de choisir votre assurance et vos garanties sans que cela ne concerne vos colocataires. Ceci est possible si le logement est loué avec un bail distinct par colocataire. En revanche, si la colocation est signée avec un bail global, vous pouvez souscrire un seul contrat d’assurance habitation pour toute la coloc. Un occupant signe et met le nom des autres. Il convient de calculer et répartir la part de chacun en amont. Bien d’autres dépenses sont à prendre en compte telles que internet, la télévision, l’électricité, l’eau, etc. Enfin, il est indispensable de prévoir ces coûts dans votre budget et de vous mettre d’accord avec le reste des habitants. 

Colocation : fixer les règles de vie

Y a-t-il un roulement des tâches ? Des repas ou courses communes ? Avez-vous des endroits délimités dans les placards ou partagez-vous vos affaires ? Ayez cette conversation et essayez d’instaurer des règles fixes. Vous pouvez même établir un tableau ou un calendrier. Ces règles pourront évoluer lorsque vous commencerez à vivre ensemble. N’ayez pas peur de les modifier si l’envie s’en ressent, lorsque vous vous rapprochez ou inversement. Faites-les évoluer, changez-les, supprimez-en certaines, instaurez-en des nouvelles. Cependant, ne les oubliez pas. Soyez vigilant, tout de même, à ne pas devenir trop strict avec ces règles ou sur les habitudes des autres. En vivant dans une colocation, il faut être capable de faire des concessions.

Plus de lectures ?

Découvrez notre article sur le co-living !

Éviter d’être envahissant

L’intime est un oiseau précieux et fragile, à protéger dans les colocations. Ne soyez donc pas trop envahissant. Le rythme de vie risque de s’installer de lui-même, mais le risque est de penser que parce que vous vivez ensemble, tout doit être partagé. Apprenez à respecter les espaces et moments privés. Il en va de même pour vous, on a tous besoin de moments de liberté. Pour cela, faites de votre chambre votre espace personnel, unique, votre petit cocon. Vous pouvez vous concentrer sur la décoration de votre chambre. Elle pourra alors vous permettre de mieux vivre cette colocation, de pouvoir vous retrouver et d’être plus détendu.

Ouvrir la discussion pendant la colocation

L’une de vos armes les plus puissantes pour la coloc, c’est la communication. Il faut être capable de discuter calmement, de manière constructive et régulièrement. Face aux conflits, ne laissez pas les choses en suspens, prenez-les en amont et ayez une conversation tempérée : les conflits se régleront avant même d’apparaître, pourront être désamorcés ou réglés sans trop de dégâts sur l’ambiance générale. Vous pouvez même vous organiser des rendez-vous pour évoquer les soucis, les solutions et les bons points. 

Finalement, chaque colocation est différente, avec son propre fonctionnement et une ambiance unique. Malgré tous vos efforts, il peut arriver que des colocs ne conviennent pas, mais n’ayez pas peur de tenter l’expérience pour autant. Même dans le cas d’une colocation non réussie, vous en tirerez une expérience enrichissante. D’autant que vous seriez bien déçu de passer à côté de votre propre sitcom s’il s’avérait que vous trouviez votre colocation parfaite.


Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.