Vous lisez actuellement
Comment faire un état des lieux avant la remise des clés ?

Comment faire un état des lieux avant la remise des clés ?

état des lieux de sortie

Lorsque votre locataire donne son congé et quitte votre appartement, vous devez faire un état des lieux pour clore officiellement le bail. Le but de ce document est simple : décrire objectivement et de manière complète l’état du bien, afin de faire le point sur les éventuelles dégradations. Dans l’optique de faciliter cette étape, on recommande aux propriétaires de toujours réaliser aussi un état des lieux d’entrée. De cette façon, au départ du locataire, il suffit de comparer les deux documents pour distinguer les dégradations dont le locataire est considéré comme responsable. Découvrez dans cet article tous nos conseils pour faire un état des lieux de sortie sans se tromper.

Qu’est-ce qu’un état des lieux ?

Le plus souvent, on décide de faire l’état des lieux de sortie quand le locataire quitte l’appartement ou la maison, au moment de la restitution des clés au propriétaire bailleur. Théoriquement, le logement doit être rendu dans le même état qu’à sa mise en location, hors usure normale et vétusté des installations.

Chaque propriétaire reste libre d’établir son état des lieux dans le format qu’il souhaite. Mais pour simplifier les choses et faciliter les démarches, on recommande bien évidemment d’utiliser le même modèle pour faire l’état des lieux d’entrée et l’état des lieux de sortie. Ainsi, les comparaisons deviennent beaucoup plus aisées !

Au moment de faire votre état des lieux de sortie, pensez bien à mentionner que c’est un état des lieux de sortie, cela évitera toute confusion ultérieure. Ensuite, n’oubliez pas de demander au locataire sa nouvelle adresse et de conserver ses coordonnées (numéro de téléphone, adresse e-mail) : cela pourra être utile si vous devez le contacter plus tard, notamment en cas de dégradations avérées et / ou de litige.

Vous n’avez pas l’obligation de faire appel à un professionnel pour faire l’état des lieux d’entrée et de sortie. En effet, il est tout à fait légal de réaliser ce travail avec votre locataire, entre particuliers. En revanche, si vous détectez des tensions ou un risque de litige, vous pouvez évidemment faire appel à un tiers. Cela vous coûtera de l’argent, mais cela pourra aussi vous permettre de mieux protéger les droits de toutes les parties – et de vivre cette étape sereinement.

« Si vous détectez des tensions ou un risque de litige, vous pouvez évidemment faire appel à un tiers. »

Faire un état des lieux de sortie sans agence

Vous décidez de remplir votre état des lieux de sortie sans faire appel à un professionnel de l’immobilier ? Dans ce cas, voici quelques conseils utiles à prendre en considération pour ne rien laisser au hasard.

Utiliser un modèle d’état des lieux

Sur le web, vous pouvez assez facilement trouver un modèle d’état des lieux d’entrée et de sortie. N’hésitez pas à en utiliser un pour éviter tout oubli d’information. Ce document doit comporter plusieurs données telles que : 

Voir aussi
locataire loyer

  • La nature de l’état des lieux (entrée ou sortie)
  • La date
  • Le type de logement, la surface et le nombre de pièces
  • L’adresse
  • Les coordonnées du bailleur
  • Les coordonnées du locataire

Ensuite, vous devez procéder pièce par pièce, et noter l’état des sols, plafonds, murs et installations. N’hésitez pas à utiliser les espaces « commentaires » pour ajouter un maximum d’informations.

Tenir compte de la vétusté

Vous ne pouvez pas imputer toutes les réparations à votre locataire. En effet, seules celles qui relèvent des dégradations sont de son ressort. En toute logique, vous êtes en charge des travaux liés à la vétusté. Il n’est pas toujours facile pour les propriétaires et les locataires de se mettre d’accord sur cette vétusté : pour éviter les conflits, on incite les bailleurs à faire un état des lieux avec une grille de vétusté.

Besoin de conseils pour gérer un état des lieux et imputer certaines réparations à votre locataire qui a commis des dégradations ? Demandez l’accompagnement d’une agence.

Retour en haut