Quels sont les avantages et inconvénients quand on achète en couple ?

acheter à deux

Au moment d’acheter une maison ou un appartement en couple, la situation familiale du ou des acquéreur(s) peut changer la donne. Selon l’aisance financière des deux conjoints, il est tout à fait possible de se partager les mensualités de remboursement de prêt, de façon équitable ou non. Rien n’interdit, non plus, de laisser un seul des deux époux assumer la totalité du crédit. S’il peut vous sembler plus intéressant d’investir à deux, prenez le temps de connaître les avantages et limites de ce choix, afin de savoir dans quel projet vous vous lancez !

 

Un accès plus simple aux aides de l’État

De nombreux « coups de pouce financiers » peuvent encourager les couples à se lancer dans leur projet d’achat immobilier. C’est le cas de la prime d’acquisition, de la subvention d’intérêt ou encore de la prime d’épargne. Pour ces deux premiers dispositifs, le niveau de ressources de la famille compte. Naturellement, puisque vous êtes deux, vous avez probablement plus de revenus qu’une personne seule. Mais les plafonds sont également plus élevés, ce qui vous laisse davantage de chances d’accéder à des leviers facilitant votre acquisition.

Deux avis, du soutien et du dialogue qui vous profitent

Cet avantage vous paraît de manière moins concrète, mais il existe pourtant et vous favorise largement : psychologiquement, l’achat à deux angoisse moins que l’achat seul. Après vos visites, vous avez la possibilité de dialoguer et de confronter vos avis. De plus, lors des moments les plus tendus comme quand il s’agit de trouver un financement, de signer les documents notariés ou encore d’organiser le déménagement, vous bénéficiez d’un soutien mutuel qui vous renforce. Naturellement, cela ne vous empêche pas de demander de l’aide ailleurs, et de privilégier les achats en agence immobilière, pour vous assurer de respecter toutes les règles.

« Psychologiquement, l’achat à deux angoisse moins que l’achat seul. »

Retrouvez nos annonces sur :


La possibilité de moduler les remboursements selon les moyens de chacun

Dans votre couple, vous n’avez probablement pas le même salaire que votre conjoint(e). Si vous voulez contribuer à deux au remboursement du prêt, vous pouvez définir deux mensualités inégales, qui permettront de respecter les bases du contrat de crédit, tout en laissant à chacun un minimum de pouvoir d’achat. Il en va de même pour l’apport : chacun peut donner la somme qu’il a épargnée, même si elle est différente. Par la suite, votre participation déterminera le montant des parts qui vous sont accordées, afin de prévoir à qui revient l’argent au moment de la revente (en fonction du contrat de mariage).

« Vous pouvez définir deux mensualités inégales, qui permettront de respecter les bases du contrat de crédit, tout en laissant à chacun un minimum de pouvoir d’achat. »

Régime de mariage, divergences de goûts et revente : ces points qui méritent votre attention !

Tout n’est pas non plus forcément rose dans l’achat à deux : certains aspects doivent être évoqués, car il faut déjà les anticiper au moment d’investir. Avant tout, si vous êtes unis sous le régime de la communauté des biens, l’un ou l’autre peut payer la maison — elle appartiendra de toute manière aux deux. Ce n’est pas le cas pour un contrat sous la séparation des biens, ou le patrimoine des deux parties est indépendant. Enfin, si vous avez choisi le régime à trois patrimoines, les conséquences sont encore différentes, car vous avez deux patrimoines propres et un patrimoine commun. Ces questions peuvent vous paraître accessoires à l’achat, mais elles seront capitales au moment de la revente. Beaucoup de séparations sont compliquées par des différends financiers sur la récupération de l’argent suite à la vente : il faut anticiper cela, même quand tout va bien dans le couple.

Enfin, sur le plan émotionnel, l’achat à deux peut nécessiter quelques concessions. En effet, même si vous tirez pleinement profit de la possibilité de parler entre vous des biens visités, de comparer vos avis et de faire le point sur les « plus » et les « moins » de chaque logement, vous risquez d’avoir quelques petits désaccords. Il faudra faire en sorte de passer outre, pour trouver le juste compromis et satisfaire chacune des deux parties !

 
Retrouvez l’ensemble des agences labellisées par la Chambre Immobilière sur www.cigdl.lu.
Chaque membre a signé un code de déontologie, et s’engage à fournir des services de qualité à ses clients. Une commission de discipline veille à la bonne application de notre charte de qualité. En cas de manquement, nous saurons agir.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.