Faites les diagnostics techniques immobiliers avant de vendre !

diagnostic technique

La vente d’un bien au Luxembourg est conditionnée par la réalisation d’un certain nombre de diagnostics techniques immobiliers. Obligatoires ou vivement conseillés, ces contrôles sont conçus pour garantir la qualité du bâtiment (amiante, plomb et humidité) et ses propriétés énergétiques (CPE et BlowerDoor Test).

Diagnostics techniques : des contrôles sur la structure du bâtiment

Le diagnostic Amiante

L’amiante est une fibre minérale extrêmement dangereuse pour la santé : comme elle était très employée pour ses performances techniques avant son interdiction en 2001, ce diagnostic représente un gage de sécurité pour les futurs acheteurs. Depuis 2007, le Grand-Duché a même imposé un contrôle périodique, à mener avant et après travaux, afin de prévenir les risques en cas de présence avérée de ce matériau.

Le diagnostic Plomb

Même s’il est non obligatoire, comme ce diagnostic concerne un matériau également très toxique pour la santé, il contribue à rassurer les futurs acquéreurs. Autrefois plébiscité dans les peintures intérieures, il est interdit au Luxembourg depuis 1949. A noter que ce contrôle doit être mené par des professionnels qualifiés.

Le diagnostic humidité

Là encore, le diagnostic humidité, bien que non-obligatoire, peut peser en faveur des vendeurs s’il témoigne d’une structure saine. Surtout lorsque l’on connaît l’ampleur des dégradations causées par l’apparition du salpêtre (au niveau des enduits, des plâtres, des revêtements, des murs, des plafonds) et du mérule (sur les cloisons, les charpentes, les plinthes, les briques et le ciment). Sans oublier les pathologies associées à la présence d’humidité (rhinite, asthme, bronchite…).

« Mieux vaut réaliser ces diagnostics techniques AVANT la mise en vente. A défaut, AVANT la signature du compromis, sous peine de recevoir une amende administrative de 250 € + 2 € / m² »

Le bilan énergétique

Le Certificat de Performance Energétique

Obligatoire pour une vente depuis le règlement Grand-ducal du 30 novembre 2007, le Certification de Performance Energétique (CPE) ou passeport énergétique permet de dresser un bilan énergétique du bâtiment. Il indique la classe de performance énergétique, la classe d’isolation thermique et les émissions de CO2. A noter que depuis le 1er janvier 2017, les nouvelles constructions doivent répondre à des exigences très strictes permettant une consommation d’énergie presque nulle (NZEB NearlyZero Energy Building), soit la classe AAA

Le test d’étanchéité à l’air (BlowerDoor Test)

Sur les bâtiments existants, le test d’étanchéité à l’air (BlowerDoor Test) n’est pas obligatoire – sauf si le propriétaire souhaite bénéficier d’une prime pour l’installation d’une ventilation mécanique. Mais surtout, il met en lumière les éventuelles fuites d’air et d’eau du logement et donne des indications sur son isolation acoustique. Dans les bâtiments neufs, ce contrôle est obligatoire et les valeurs obtenues contribueront à classer l’habitation : maison économe en énergie sans installation technique de ventilation, maison basse énergie « BBB » et maison passive « AAA ».

Tous ces diagnostics techniques immobiliers doivent être initiés par le propriétaire du bien et réalisés par des professionnels qualifiés. Leurs prix évoluent en fonction de la localisation géographique du logement, de sa surface et des options retenues par le propriétaire – à savoir une sollicitation uniquement pour les tests obligatoires (CPE et amiante) ou également pour ceux qui sont vivement recommandés (plomb, humidité et BlowerDoor Test).


Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.