5 Conseils pour l’Achat d’une Maison Ancienne

conseils pour acheter une maison ancienne

Vous souhaitez investir dans l’immobilier ancien ? En fonction de votre budget et de vos critères de recherche, cela peut en effet représenter un bon investissement. Toutefois, pour éviter que la bonne affaire ne se transforme en un gouffre financier, plusieurs points sont à vérifier avant de signer le compromis de vente. Nous vous dévoilons nos 5 conseils pour l’achat d’une maison ancienne.

1. Ayez en tête les inconvénients possibles d’un logement ancien

Lorsqu’on souhaite devenir propriétaire pour la première fois, il est courant d’envisager d’acheter dans l’ancien.

En effet, les prix y sont généralement très attractifs. Sans compter que les maisons anciennes ont un charme et un cachet que d’autres biens immobiliers ne possèdent pas : cheminées, poutres apparentes, pierres, etc.

Néanmoins, tous ces atouts ne doivent pas nous faire oublier les inconvénients éventuels.

Ces derniers génèrent en effet souvent des surcoûts au moment de l’occupation. Ils peuvent être dus à :

  • une mauvaise isolation thermique (conduisant à des consommations d’énergie plus élevée) ;
  • des charges d’entretien plus importantes ;
  • voire, parfois, la nécessité de rénover la façade, la toiture, les fenêtres ou même le système de chauffage.

2. Préparez la visite du logement ancien

Aussi, pour ne pas être pris au dépourvu au moment d’habiter la construction ancienne, préparez bien sa visite.

Faites alors attention aux points suivants :

  • l’exposition des pièces ;
  • l’état des murs et des plafonds ;
  • l’isolation et l’état des menuiseries (portes et fenêtres) ;
  • le type de chauffage employé ;
  • l’âge des équipements essentiels (chaudière, chauffe-eau, etc.) ;
  • l’état du système électrique.

Vous avez un doute sur un point en particulier, comme l’état de la charpente ? Dans ce cas, n’hésitez pas à reprogrammer une visite, à une heure différente : cela vous permettra, de plus, d’évaluer comment l’ensoleillement évolue dans la bâtisse.

Vous êtes à la recherche d’une maison ancienne ?

Retrouvez toutes nos annonces sur :

3. Analysez les diagnostics immobiliers obligatoires

Il peut arriver qu’un bâtiment ancien contienne du plomb ou de l’amiante et ait de faibles performances énergétiques.

Aussi, demandez dès la visite, voire en amont, tous les documents obligatoires :

  • le diagnostic amiante ;
  • le diagnostic plomb ;
  • le certificat de performance énergétique ;
  • le test d’étanchéité à l’air (BlowerDoor Test) ;
  • le diagnostic d’humidité.

Ces derniers vous donneront un aperçu des plus gros inconvénients de la maison, s’il y en a. Vous pourrez également établir de manière plus précise le budget nécessaire pour d’éventuels travaux.

4. Sachez négocier le prix de vente du bien immobilier ancien

En fonction de tous les points cités ci-avant, vous saurez si le prix affiché est raisonnable ou non.

S’il vous paraît trop élevé, n’hésitez pas à le renégocier ! Les travaux de rénovation ont un coût : prenez-les en compte pour savoir si le coût total (achat + travaux) ne dépasse pas votre budget.

Dernier conseil pour l’achat d’une maison ancienne : être accompagné d’un expert immobilier

Vous craignez de passer à côté d’un point d’importance ?

Vous ne savez pas distinguer une charpente en bon état d’une charpente nécessitant une rénovation totale ?

Dans ce cas, ne restez pas seul : acheter dans l’ancien peut être une excellente affaire… comme un gouffre financier.

Aussi, mieux vaut prendre toutes vos précautions en amont.

Un expert technique ou immobilier vous sera alors d’une aide précieuse pour vous aider à évaluer l’importance des travaux à effectuer, ainsi que la pertinence du prix affiché. Il vous accompagnera dans la négociation du tarif de vente et vous conseillera quant au budget total à prévoir.

Vous ne savez pas vers qui vous tourner ? Contactez l’un des membres de la Chambre immobilière.

Retrouvez nos annonces sur :


Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.