Vous lisez actuellement
Aides à l’accession : les modalités changent, renseignez-vous !

Aides à l’accession : les modalités changent, renseignez-vous !

Aides à l’accession à la propriété

Au 1er septembre 2023, le gouvernement luxembourgeois a mis en place de nouvelles aides individuelles pour l’accession à la propriété au logement. Si le nouveau système se veut « plus simple et généreux » dans la théorie, il implique aussi la mise en place de limites de revenus aussi bien pour les célibataires que pour les couples souhaitant acheter dans certains cas. Vous pouvez devenir éligible à des aides qui n’étaient pas accessibles pour vous, mais certaines portes peuvent également se fermer : renseignez-vous bien ! Dans cet article, nous faisons le point sur les nouveautés et leurs impacts potentiels sur votre projet immobilier.

Des aides qui se veulent plus accessibles et plus profitables

Tous les dispositifs d’aide pour l’accession à la propriété ont été entièrement harmonisés, et certaines nouvelles conditions les rendent plus accessibles. Par exemple, la durée minimale d’habitation pour en bénéficier n’est plus de 10, mais de seulement 2 ans.

La prime d’épargne, de son côté, va représenter un bonus de 10 % pour tous les foyers qui mettent de l’argent de côté chaque année pour leur projet immobilier. Sur une durée de 10 ans, le montant de cette prime peut désormais atteindre la somme de 5 000 €.

De nouvelles aides viennent s’ouvrir aux futurs acquéreurs : une prime pour la création d’un logement intégré de 10 000 €. Très concrètement, pour en bénéficier, il faut aménager un deuxième logement dans la maison, avec une porte d’entrée individuelle.

Le gouvernement a également enrichi les primes à la rénovation énergétique avec le Top Klimabonus, un coup de pouce supplémentaire pour les ménages les plus modestes.

Si vous achetez un logement nouvellement construit, vous pouvez désormais prétendre à une prime compensatoire conjoncturelle à hauteur de 20 000 €, à condition d’être primo-acquéreur et de valider votre projet avant le 31 décembre 2024.

Des questions sur les aides à l’accession ? Rapprochez-vous d’un professionnel de l’immobilier.

Enfin, la subvention d’intérêt passe de 175 000 à 200 000 €, dans la limite de 280 000 € (avec une hausse de 20 000 € par enfant à charge).

Une prime d’accession à la propriété plus accessible

À présent, vous pouvez bénéficier d’une prime d’accession à la propriété sans condition de surface, avec une durée de résidence obligatoire nettement réduite (2 ans, pour rappel). En moyenne, 33 % de familles supplémentaires devraient être éligibles au dispositif, suite à la hausse du plafond de revenus. Attention, si les plafonds de revenus ont bel et bien augmenté pour les familles, ils restent semblables (parce que déjà très avantageux) pour les personnes célibataires.

Fusion de la bonification d’intérêt avec la subvention d’intérêt

La fusion entre les deux dispositifs rend la subvention d’intérêt plus intéressante, puisque le montant à subventionner augmente de 25 000 €. La durée de résidence est également passée à 2 ans au lieu de 10, et la limite est fixée à 300 paiements mensuels par bénéficiaire.

Voir aussi
marchand de biens immobiliers

Garantie d’état : attention, des plafonds de revenus s’appliquent

Certaines aides peuvent potentiellement se fermer à vous, car de nouvelles modalités d’accès ont été définies pour elles. C’est le cas de la garantie d’état, soumise à des plafonds de revenus depuis le 1er septembre 2023.

Vous souhaitez devenir propriétaire ? Parcourez nos annonces.

D’après le gouvernement, ces plafonds ont été conçus de manière à ce qu’entre 75 et 80 % de la population soit éligible. Ils permettent également d’augmenter d’un tiers le montant éligible.

Au-delà de ces changements concrets, le ministère du Logement précise que l’on utilise désormais le revenu net de la communauté domestique, et non le revenu brut imposable pour déterminer l’éligibilité. Bien que ce choix soit généralement profitable, il se peut que certaines personnes pouvant auparavant prétendre aux aides deviennent inéligibles. C’est la raison pour laquelle on recommande à toutes les familles ayant un projet d’achat de se renseigner, et de demander les conseils d’un professionnel de l’immobilier pour bien cadrer le tout.

Retour en haut