Décoration d’intérieur : les nouveautés de l’automne 2019

automne 2019

L’automne est bien là, il flotte pourtant dans l’air comme une envie de renouveau. Le style minimalisme, omniprésent dans les intérieurs, serait-il en perte de vitesse ? Les nouveautés décoration de l’automne 2019 semblent confirmer cette tendance. C’est une bonne raison d’aller voir de quoi sera fait cette nouvelle saison. 

Le vert fait son grand retour dans la déco 

Longtemps oublié, le vert fait un come-back remarqué. C’est une vraie redécouverte, car il s’impose soudain un peu partout : dans les revêtements muraux, le mobilier, les textiles et les objets de décoration. On l’aime jusqu’à le décliner dans toutes ses tonalités : des plus claires au plus foncées, il n’en faudrait pas beaucoup plus pour qu’il ne devienne un must incontournable ! L’univers du papier peint s’en empare, en affichant l’exubérance de motifs végétaux grand format ou de plantes aux feuilles géantes. Le doute ne semble plus permis : on s’éloigne de l’épure qui était de mise ces derniers  temps.  

Couleurs vives ou couleurs douces, une déco tout en contraste

Ceux qui hésitent encore à intégrer le vert à leur décoration, peuvent opter pour d’autres ambiances, composer autour de quelques couleurs vives très remarquées cette saison, comme le jaune, le bleu ou l’orange, ou, au contraire, choisir des tonalités beaucoup plus douces et faciles à intégrer, comme le rose poudré ou le crème. 

Réveillez l’automne avec du doré ! 

Pour donner un peu de peps à votre décor, rien de tel que d’instiller un peu de doré, un autre élément fort de la décoration de cet automne. L’or se veut plus ou moins discret, il s’invite dans votre intérieur sous forme d’une table en métal doré, ou d’un simple détail venant agrémenter un meuble. Un peu ou beaucoup, vous pouvez le doser selon votre convenance, en fonction de vos envies du moment et des affinités que vous entretenez avec lui.    

Cet automne, les matières naturelles deviennent incontournables 

Dans notre époque éprise d’écologie, les matières naturelles s’imposent un peu partout. Le lin s’est fait une place parmi les tissus d’ameublement, où il est perçu comme une matière alliant beauté, qualité et noblesse. Cette saison, il est très présent dans l’univers du linge de maison. A un point tel, que l’on pourrait se demander s’il est encore concevable de dormir dans une autre matière que du lin, nec plus ultra en matière de confort et d’agrément.   

Du vert, du lin, le retour du rotin, un automne mis sous le signe du du naturel !

Rotin, quand tu nous tiens

Autre matière naturelle très en vogue : le rotin joue à la fois sur le retour au naturel et sur la tendance bohème, très 70’s. Dans l’univers du mobilier, on l’utilise en duo avec le bois pour renouveler le style d’un buffet ou d’une enfilade. Pari réussi, ces pièces de mobilier, très traditionnelles, s’en trouvent totalement transformées. Du rotin encore au rayon des luminaires où le rotin semble omniprésent, ou du côté des accessoires où il est interprété en cache-pots, corbeilles à papier ou paniers de rangement. Autre vedette de la saison : le cannage, qui confirme sa percée en entrant dans la composition de commodes, canapés, fauteuils ou tabourets. 

Libre interprétation de l’Art Déco

Les meubles s’inspirent de l’Art Déco, tout en le réinterprétant. Au programme : des angles ou, au contraire, des formes parfaitement rondes, du laiton, quelques motifs fétiches de cette période, dont le fameux motif “écailles de poisson”.  

Des fleurs, des fleurs, et encore des fleurs 

Nostalgie de l’été, les fleurs ont choisi de faire la nique au rythme naturel des saisons en s’installant dans les intérieurs même en automne. On les retrouve à profusion dans les motifs des papiers peints ou dans l’univers du textile. 

Copropriété : bien choisir son syndic

syndic

Avec la loi modifiée du 16 mai 1975, la représentation et la gestion d’une copropriété sont obligatoirement orchestrées par un syndic. Cela s’opère à travers un mandat, détaillant les conditions de sa nomination et son rôle. Qu’il s’agisse d’une très petite copropriété ou d’un grand ensemble d’immeubles, sa sélection doit faire l’objet d’une mise en concurrence et d’une étude minutieuse des critères clés. A savoir, sa tarification, ses compétences et ses qualités relationnelles.

Quels sont les 3 critères de choix d’un syndic ?

Critère 1 : La tarification prévue

Méfiez-vous des forfaits d’appel, susceptibles de ne pas couvrir toutes les prestations de gestion courante. Ici, la vigilance est de mise pour détailler les frais de gestion courante (organisation de réunion du conseil syndical, tenue des comptes…), ainsi que le montant des prestations exceptionnelles (recouvrement d’impayé, convocation à une AG extraordinaire…). À noter qu’un syndic de copropriété doit satisfaire les exigences de deux types de clients distincts : le propriétaire bailleur qui cherche constamment l’optimisation des coûts et le propriétaire occupant qui souhaite conserver une certaine qualité de vie.

« Un bon syndic de copropriété doit satisfaire les exigences des propriétaires bailleurs comme celles des propriétaires occupants ! »

Critère 2 : L’envergure et les compétences du syndic

Les spécificités de chaque copropriété appellent la présence de certaines compétences de gestion. Sans oublier la charge de travail associée. Le syndic sollicité doit pouvoir répondre à toutes ces exigences, de volume et de ressources humaines. Concrètement, il doit pouvoir diminuer les charges, en appelant des prestataires qualifiés et en négociant chaque intervention, que ce soit au niveau de l’entretien ou des travaux à effectuer dans l’immeuble. Plus généralement, ses salariés doivent être régulièrement formés aux dernières techniques et réglementations des copropriétés. 

Critère 3 : Ses qualités relationnelles

Un bon syndic doit développer une relation de confiance avec les différents copropriétaires. Si ce lien privilégié se construit au fil des années, il doit pouvoir présenter certains outils et dispositifs, destinés à vous rassurer sur ce point : par exemple, la transparence de ses activités, via une communication claire à destination de ses clients, sur les aspects administratifs, financiers et techniques de l’immeuble. Un professionnel doit également se montrer à la fois disponible et réactif à toutes les demandes.  

« Seule une relation de confiance garantit une gestion optimale de l’immeuble ! »

Le mandat du syndic de copropriété

Le contrat de mandat lie directement le syndic (qui devient mandataire) au syndicat des copropriétaires (le mandant). Comme il ne peut être sous-traité à un tiers, il implique que le syndic exécute personnellement sa mission. Obligatoirement nommé lors d’une assemblée générale par la majorité absolue (50 % +1) de tous les copropriétaires, le syndic débute son mandat immédiatement après le vote, sauf si les parties s’accordent sur une date ultérieure d’entrée en fonction. À partir de ce moment-là, la nomination court pendant au maximum 3 ans et ne peut faire l’objet d’une tacite reconduction : si la loi sur la copropriété impose un nouveau vote en assemblée générale pour reconduire les fonctions du syndic, ce renouvellement peut se faire indéfiniment, sans limites dans le nombre de mandats.

Logement : comment faire le bon choix entre acheter et louer ?

achat ou location luxembourg

Acheter ou louer sa résidence principale est un dilemme de tout temps. Si un locataire n’apprécie jamais de « jeter de l’argent par les fenêtres », ce simple constat ne devrait pas le pousser à l’achat d’un logement. Chaque option comporte ses avantages et ses inconvénients, qu’il faut connaître et analyser en fonction de sa situation personnelle et financière, à plus ou moins long terme et du contexte économique autour de son futur lieu d’habitation.

La situation personnelle oriente ce choix

La location est une option pertinente pour les personnes dites nomades, dans la mesure où l’engagement y est minime. En effet, la durée d’un bail est relativement courte, facile à résilier avant son terme, tout en ne bloquant pas votre capital. Cette mobilité peut être le fruit d’un choix personnel (envie de voyages et de loisirs, de changer d’appartement, de ne pas avoir d’attache immobilière…) ou professionnel (déménagements fréquents, une carrière en devenir sans stabilité géographique…). Par ailleurs, la rapidité du processus de location fait écho à cette liberté de mouvement, car les démarches administratives sont très simples. L’achat de la résidence principale, quant à lui, est souvent motivé par une recherche de sécurité financière, notamment à la venue du premier enfant : les investisseurs recherchent alors un placement, à la fois sûr et solide, pour protéger l’avenir de la famille.

« Si vous envisagez un déménagement sous 7 ans, préférez la location à l’achat, pour ne pas perdre de l’argent et conserver votre pleine mobilité »

Les enjeux financiers d’une location ou d’un achat

Une location se limite au paiement du loyer et des charges mensuelles (l’eau, le gaz et l’électricité), le reste étant à la charge du propriétaire (taxes, charges de copropriété, travaux, mise aux normes…). Dès lors, cette option génère moins de risques qu’un achat et permet parfois de constituer un petit capital, pour envisager et porter de futurs projets. Un achat est, en revanche, considéré comme un investissement à long terme : avec une durée et un remboursement bien ajustés, le coût des échéances mensuelles peut s’apparenter au paiement d’un loyer. La seule différence étant qu’à la fin du crédit, le souscripteur devient propriétaire du bien. À noter que certaines aides et primes peuvent aider à soutenir financièrement ce projet d’acquisition.        
D’un côté, le locataire peut avoir ce sentiment de « jeter l’argent par les fenêtres », même si paradoxalement, cela peut aussi lui permettre d’en mettre de côté pour servir d’autres projets ; de l’autre côté, un acheteur est engagé plus fortement financièrement, avec cette part d’incertitude liée à l’évolution du marché de l’immobilier qu’il lui faut accepter.

Le lieu d’habitation et le contexte économique 

À la question « faut-il louer ou acheter son logement ? », il est impératif de considérer la ville dans laquelle on souhaite habiter : sa rentabilité peut orienter votre choix. En effet, les prix de l’immobilier dans certains secteurs peuvent être si élevés que la rentabilité d’un achat ne peut se faire qu’après quelques années, bien qu’au Luxembourg les prix tendent à augmenter partout et chaque année. À l’inverse, d’autres villes raccourcissent ce seuil de rentabilité et peuvent faire d’un achat, une option plus intéressante.

Si ce dilemme est coutumier, c’est aussi parce qu’il n’existe aucune règle générale pour trancher la question : au-delà du secteur géographique et du contexte économique favorable, les critères, personnels comme financiers pèsent fortement sur la décision d’opter pour une location ou en achat du logement.

Bertrange, une commune qui conserve une âme de petit village

Bertrange

A quelques kilomètres à peine du centre-ville de la capitale luxembourgeoise, la commune de Bertrange saura vous séduire par de nombreux aspects. Bertrange vous propose de vivre dans une commune qui a su conserver son âme de petit village tout en en proposant une ambiance dynamique et rassemblant plusieurs atouts non négligeables. 

Bertrange
Bertrange sur google

Située dans le centre du Luxembourg et à l’ouest de la capitale, la commune de Bertrange est composée d’une seule localité et dispose d’une superficie de 17, 39km2. Elle se trouve dans la périphérie de la capitale formant ainsi une transition avec le sud du pays. Une commune dynamique, en constante évolution qui s’est investie dans plusieurs projets d’aménagement afin de répondre à une croissance de sa population. Un nombre d’habitants qui a atteint, depuis le 1er janvier 2019, 8.282 habitants dont environ 54% ne sont pas luxembourgeois. La commune de Bertrange rassemble à elle seule près de 100 nationalités différentes où les communautés française, portugaise, italienne, belge et allemande dominent. Bertrange est aujourd’hui une commune qui mêle le charme rural bien connu de nos campagnes et une atmosphère résolument chic et moderne.


Retrouver nos annonces sur :


Une commune prospère

Villageoise,mais chic, la commune de Bertrange est un lieu de vie agréable proche du centre-ville du Luxembourg. Considérée comme parmi les plus prospères, la commune de Bertrange dispose de plusieurs zones d’activités économiques et industrielles à l’instar du zoning de Bourmicht où de nombreuses entreprises nationales et internationales sont représentées.

Bertrange vous propose également de nombreux commerces dont 2 grands centres commerciaux, City Concorde et Cactus Belle Etoile. Le City Concorde a récemment étendu son offre avec une extension au bâtiment d’origine proposant de cette manière de nouvelles enseignes indépendantes dans la commune de Bertrange. A Bertrange vous trouverez aussi plusieurs restaurants, environ une quinzaine, pour satisfaire toutes vos envies gustatives.

De nombreuses infrastructures

Dynamique, la commune de Bertrange vous offre également plusieurs infrastructures comme le centre culturel et sportif Atert pouvant accueillir jusqu’à 1500 spectateurs ou encore Arca, l’école de musique de Bertrange offrant aux jeunes une formation musicale de qualité et faisant vivre la musique et l’art à Bertrange. C’est aussi une salle de concert de charme avec une scène polyvalente pouvant accueillir des spectacles en tous genres et plus d’une centaine de personnes. Arca, c’est aussi un lieu qui peut être utilisé pour des expositions et des réceptions.

Mais ce n’est pas tout, car la commune de Bertrange saura aussi vous séduire par son offre en matière de bien-être et de détente. Les Thermes, centre aquatique réputé, met également à votre disposition un Spa pour vous relaxer et vous ressourcer. De nombreux cours y sont organisés auxquels vous pourrez participer sans oublier son espace fitness et son restaurant.

Par ailleurs, la commune de Bertrange rassemble d’autres infrastructures et divers clubs sportifs et associations tels que club de tennis, terrains de pétanque, 24 aires de jeux ou encore des clubs de football et de volley.

Pour nos chérubins

La commune de Bertrange dispose d’une école fondamentale et de nombreuses crèches. Pour nos petits bouts, Bertrange propose également le service « Krank Kanner Doheem », offrant à ses citoyens une garde individuelle à domicile pour enfants malades. Un service qui permet aux parents de poursuivre leur activité professionnelle et aux enfants de se rétablir dans les meilleures conditions et dans leur milieu familial.

Bertrange et l’accessibilité

Par ailleurs, la commune de Bertrange est aussi très prisée grâce à sa proximité l’Ecole européenne de Mamer. Elle dispose d’une situation géographique très intéressante puisqu’à proximité des grands axes autoroutiers, mais aussi très bien desservie par les transports en commun. En raison de sa proximité avec la capitale luxembourgeoise, la commune de Bertrange est traversée par plusieurs lignes de bus.

Habiter à Bertrange

En somme, vous l’aurez compris, Bertrange est une commune où y habiter, c’est vivre dans un cadre agréable au caractère de petit village à proximité de la Ville. Ça y est, vous êtes décidés à habiter à Bertrange alors voici les chiffres pour les logements transmis par le STATEC et l’Observatoire de l’habitat. Ces informations sont basées sur les transactions de juillet 2018 au 30 juin 2019 :

Appartement à la vente Commune Bertrange Grand-Duché
Prix moyen 823.517€ 601.698€
Prix moyen au m2 8.739€ 6.918 €/m²
     
Maison à la vente    
Prix moyen 1.397.213€ 924.696 €
Prix moyen au m2 6.836€ 4.719 €/m²
     
Appartement à la location    
Loyer moyen 1.595€ 1.623€
Loyer moyen au m2 23,74 € 26,03 €/m²
     
Maison à la location    
Loyer moyen 3.564€ 2.977€
Loyer moyen au m2 15,48 € 15,16 €/m²

Bailleurs : comment entretenir de bonnes relations avec ses locataires ?

bailleur-locataire

Entre le bailleur et ses locataires, les relations peuvent rapidement devenir compliquées. En tant que propriétaire, plusieurs outils vous aident à anticiper les litiges. À titre d’exemple, en faisant rédiger un contrat de location spécifique pour votre logement, vous évitez de nombreux problèmes. L’ajout de clauses (dans la mesure du raisonnable) peut aussi s’avérer utile : pour cela, demandez à une agence immobilière de fabriquer votre bail sur-mesure. De plus, afin que vos locations ne vous demandent pas trop d’énergie, d’autres conseils pratiques peuvent vous aider à mieux envisager cette relation : nous les résumons ici.

Définir les règles dès le début

Pour que tout se passe bien avec vos locataires, il suffit généralement de les informer, dès votre première rencontre, de leurs devoirs et obligations. Par la suite, au moment de signer le bail, n’hésitez pas à rappeler ces règles, pour vous assurer que toutes les données capitales ont été correctement assimilées.

À titre d’exemple, même si cela peut se présenter comme une évidence, ajoutez que le loyer et les charges doivent être payés en temps et en heure. Mieux vaut s’encombrer avec quelques banalités — et éviter ainsi de faire croire aux locataires qu’ils peuvent tout se permettre. Au moment d’énoncer ces consignes simples, stipulez que vos occupants peuvent pleinement jouir du bien qu’ils louent, mais qu’ils doivent l’utiliser paisiblement, sans générer de nuisances susceptibles de déranger le voisinage.

Outre les démarches obligatoires comme le respect des clauses du bail et la souscription d’un contrat d’assurance, précisez bien à vos locataires qu’ils doivent maintenir le logement en état et effectuer les menues réparations. Dès qu’un problème important nécessite une intervention professionnelle (plomberie, électricité, chaudière, chauffe-eau, etc.), rappelez-leur de vous contacter. Au moment de l’état des lieux, insistez également sur le fait que le document rédigé servira de base au départ des locataires : responsabilisez-les, ils prendront d’autant plus soin de votre logement.

« Précisez bien à vos locataires qu’ils doivent maintenir le logement en état et effectuer les menues réparations. »

Retrouver nos annonces sur :


Mettre en location un logement sain et se montrer accueillant

Quelques petits gestes simples pourront vous faire gagner le cœur de vos locataires, et instaurer de cette façon une collaboration saine et cordiale. Avant toute chose, pour qu’ils ne soient pas en colère contre vous dès leur installation, prenez soin de bien nettoyer les lieux avant leur aménagement, réalisez toutes les réparations nécessaires. En présentant un appartement ou une maison directement habitable, sans défaut majeur, vous initiez déjà une relation positive avec les locataires.

« Prenez soin de bien nettoyer les lieux avant leur aménagement, réalisez toutes les réparations nécessaires. »

Par ailleurs, vous pouvez fournir un dossier de conseils créé pour votre propre logement. Il devient primordial lorsque vous louez des biens meublés et équipés, notamment pour se servir de l’électroménager plus simplement. S’il y a des consignes spécifiques à suivre pour utiliser les installations (plomberie, disjoncteur, programmation du chauffage), intégrez-les à ce petit guide du locataire.

Se montrer disponible, mais pas envahissant

Vos locataires apprécieront, lorsqu’ils rencontrent un problème, de pouvoir vous contacter rapidement pour obtenir les réparations dont ils ont besoin. En ce sens, il faut savoir être disponible, car même si les tâches sommaires reviennent aux occupants, les travaux majeurs restent de votre ressort.

En revanche, cette disponibilité ne doit pas porter préjudice aux locataires. Concrètement, même si vous résidez à proximité, vous ne devez pas venir les voir par simple curiosité : il s’agirait d’une grave erreur. De même, il est interdit d’entrer chez eux en leur absence, car même si vous êtes propriétaire du bien, vos locataires habitent le logement et en jouissent pleinement dès lors qu’ils répondent à leurs obligations de base.

Le maintien de bonnes relations avec les locataires n’est pas toujours facile, surtout quand les loyers tardent à être versés ou que les occupants se montrent négligents face à l’entretien. Pour éviter trop de problèmes et pour que votre investissement ne pèse pas trop lourd sur vos épaules, vous pouvez confier sa gestion à un agent immobilier spécialisé.

Merl, un quartier résidentiel au cœur de la vie culturelle luxembourgeoise

Merl

A deux pas du centre-ville de Luxembourg, le quartier de Merl dispose de plus d’un atout pour vous séduire. Grâce à sa proximité, son accès aux grands axes autoroutiers ou encore ses espaces verts et son parc, ce petit quartier au caractère résidentiel attire de plus en plus ! 

Situé au sud-ouest de la ville de Luxembourg, Merl est entouré par les quartiers de Belair au nord-est, Hollerich au sud-est et par la commune de Strassen à l’ouest. Merl peut aussi compter sur une situation géographique idéale. Ce quartier sert de frontière entre Luxembourg-Ville et la commune de Bertrange. Avec son esprit convivial, Merl rassemble plus de 5.955 habitants depuis le 31 décembre 2018 sur un territoire de 2,43 km. On retrouve dans le quartier de Merl une population toujours grandissante, mais aussi de plus en plus diversifiée puisqu’on recense près de 100 nationalités parmi lesquelles plus de 73% d’étrangers dont des Français, des Portugais, des Italiens, des Belges, des Allemands ou encore des Espagnols et des Britanniques. Merl a le vent en poupe et notamment auprès des jeunes couples actifs désireux de vivre dans un quartier calme à proximité de leur travail. Un tel attrait se voit répercuté sur des prix relativement élevés de l’immobilier.  

Retrouver nos annonces sur :


Un quartier résolument centré sur la culture

Merl dispose de nombreuses infrastructures scolaires pour tous les âges telles que le Campus scolaire Geesseknäppchen, l’école de Merl récemment agrandie, le Lycée Michel Rodange et l’Athénée de Luxembourg, Aline Mayrisch ou encore l’Ecole de commerce et de Gestion. Autant d’infrastructures qui ne cessent de renforcer le caractère familial du quartier. 

Merl complète cette offre éducationnelle avec des infrastructures sportives et culturelles comme le Stade Prince Jean, un centre équestre, un hall omnisports, une salle de gymnastique et plusieurs aires de jeux. 

Du côté de la culture, Merl ne lésine sur les moyens puisque le quartier dispose du Théâtre Nationale ou encore du Conservatoire de Musique du Luxembourg. Véritable atout du quartier et doté d’une réputation internationale, le Conservatoire enseigne plus de 150 disciplines différentes. 

Des espaces verts à volonté

Qui dit vie urbaine dit espaces extérieurs et à ce niveau le quartier de Merl n’est pas en reste ! Ce quartier résidentiel de la Ville de Luxembourg compte de nombreuses aires de jeux et espaces verts accessibles à tous. Sans oublier, le Parc de Merl où il est possible de faire du trampoline en été et même se restaurer. En somme, vous ne manquerez pas de choix pour vous relaxer et vous détendre à deux ou en famille. 

Habiter à Merl

Anciennement rattaché à l’abbaye bénédictine de Munster, Merl devient une commune autonome à la fin du 18ème siècle pour finalement fusionner avec la Ville de Luxembourg en 1920. Depuis les années 20, le quartier de Merl n’a jamais cessé d’évoluer pour devenir un quartier vivant de la ville de Luxembourg. Aujourd’hui, pour répondre à la croissance de sa population et à la demande constante en matière de logement, le quartier de Merl prévoit plusieurs projets, dont un nouveau quartier nommé « Centre de Merl » et le projet «  Jardins de Luxembourg ». 

Légèrement excentré, le quartier de Merl est un quartier familial et résidentiel bien desservi. Il représente de cette manière une alternative idéale pour les familles qui souhaitent mêler qualité de vie, proximité et vie culturelle. Ce petit quartier vous a convaincu et vous souhaitez habiter à Merl. En matière de logement à Merl, voici les chiffres transmis par le STATEC et l’Observatoire de l’Habitat, basés sur les transactions de juillet 2018 au 30 juin 2019.  

Appartement à la vente Quartier Merl Grand-Duché
Prix moyen 933.487€ 601.698€
Prix moyen au m2 9.782€ 6.918€
     
Maison à la vente    
Prix moyen 1.634.889€ (px 2018) 924.696 €
Prix moyen au m2 7.096€ (px 2018) 4.719€
     
Appartement à la location    
Loyer moyen 1.833€ 1.623€
Loyer moyen au m2 32,13 € 26,03€
     
Maison à la location    
Loyer moyen 4.254€ 2.977€
Loyer moyen au m2 20,83€ 15,16€

Des prix de l’immobilier qui n’en finissent pas de s’envoler

+11,4 % sur un an : les derniers chiffres de la Statec confirment une hausse des prix du logement au Grand-Duché.

La dernière publication de la Statec (Institut national de la statistique et des études économiques du Grand-Duché de Luxembourg), qui se base sur les données de la Publicité foncière (c’est-à-dire les chiffres enregistrés par l’administration fiscale lors des transactions) est formelle : au second trimestre 2019, les prix ont globalement augmenté de 11,4 % sur un an !

Une hausse « relativement homogène sur les différents segments, appartements existants, appartements en construction (VEFA) et maisons anciennes » précise l’organisme qui constate encore que la tendance « s’est accélérée au cours des dernières trimestres ».

A ce jour, le prix moyen par m² des appartements existants se situe à 5 742 €, et celui des appartements en construction à 6 646 €. Et pour une maison unifamiliale, il faut désormais compter un prix moyen de 742 335 € !

Cette tendance haussière s’inscrit cependant dans un contexte européen où le Luxembourg affiche certes la deuxième hausse la plus élevée derrière la Hongrie, mais se situe aussi dans la tendance générale.

Retrouver nos annonces sur :


Plus c’est grand, plus le prix au m² diminue

Les raisons de ce phénomène sont connues : îlot de prospérité dans une Europe où les indicateurs ne sont pas tous au vert dans chaque pays loin s’en faut, l’offre ne peut satisfaire la demande au Grand-Duché, d’autant que celle-ci demeure dopée par des taux d’intérêt toujours bas et donc attractifs.

Les statistiques appellent toutefois à nuancer quelque peu le tableau.

D’abord, à surface égale, un appartement neuf en construction ne se vend qu’à un prix de seulement 15% à 20% au-dessus d’un appartement ancien. Ensuite, le prix par m² diminue avec la surface du logement : pour les seuls appartements existants, on se situe à 6 871 € pour un logement inférieur à 50 m² tandis que l’on n’est plus qu’à 5 465 € pour une surface comprise entre 90 et 109 m².

De fortes disparités géographiques

Enfin, la localisation demeure primordiale. Plus on s’éloigne de la capitale, plus les prix baissent…

Jugez plutôt : pour les appartements existants, le prix moyen au m² est de 7 893 € pour le canton de Luxembourg quand il descend à 5 241 € sur Capellen-Mersch, 4 991 € dans l’Est, 4 987 € sur le canton d’Esch-sur-Alzette et 4 277 dans le Nord du pays.

Idem pour le prix moyen des maisons : 1 157 621 € sur la capitale et sa couronne, 791 127 € sur Capellen-Mersch, 710 847 € dans l’Est, 606 732 € sur le secteur d’Esch-sur-Alzette et 541 756 € dans le Nord.

Et pourtant, il y a toujours plus de transactions

L’étude de la Statec comprend également un intéressant focus sur l’évolution du nombre de transactions sur 10 ans. Ainsi, de 5 093 ventes d’appartements enregistrées en 2007, on est passé à 7 543 transactions en 2018 (dont en moyenne 38 % d’appartements vendus en état d’achèvement).

Le marché de l’immobilier est dès lors extrêmement dynamique. Et dans cette optique, la Statec observe que le climat fiscal favorable instauré par la loi de 2016 sur les plus-values a porté ses fruits. L’offre à la vente de terrains à bâtir et d’habitations a bien été dynamisée sur 2017 et 2018.

Cependant, et c’est là où le bât blesse,” la vraie offre neuve nécessite des nouveaux programmes de construction en nombre suffisant. Face à sa jungle de réglementation sur les procédures d’autorisation, une mentalité NIMBY, le secteur immobilier peine à relever le défi de la demande de logement. Il n’est pas rare qu’un programme de logements neufs met 10 à 15 ans pour sortir de terre”, précise le Président de la Chambre Immobilière, Jean-Paul Scheuren.

Du côté de l’offre, la croissance de la population reste soutenue avec des besoins en logement de plus en plus poussée, encore augmentés par des phénomènes de société.

Aussi, la politique des taux bas, voir extrêmement bas, de la Banque Centrale Européenne a vocation à soutenir la demande de logement faute de placements alternatifs.

Les loyers aussi en forte hausse : résultat de la hausse de la TVA de 3% à 17% ?

Un dernier mot sur les loyers : la Statec révèle un écart spectaculaire entre « les loyers annoncés des annonces immobilières et les loyers des contrats de bail en cours ». Les loyers annoncés (que le locataire entrant va payer, donc) sont  61% plus élevés que les loyers en cours (1 611 € contre 998 €). Pour les maisons, cette différence passe à 92% (2 805 € contre 1 462 €).

“De nouveau, il y a lieu de se poser la question si cette hausse n’est pas due à des erreurs politiques. La hausse de la TVA de 3% (taux super-réduit) à 17% au 1er janvier 2015 pour les logements destinés à la location engendre ces effets avec un certain décalage. Les milieux professionnels avaient pourtant mis en garde le gouvernement sans se faire entendre”, explique Jean-Paul Scheuren.

Et de s’interroger encore : “L’analyse comparative entre nouveaux baux et baux en cours se révèle cependant intéressante. Les bailleurs privés ne seraient-ils pas aussi gourmands que les milieux politiques nous suggèrent de l’être ? Et est-ce que les mécanismes de plafonnement des loyers ne seraient pas plus efficaces que certains courants politiques souhaitent nous faire croire ?”

A quand un vrai Tableau de Bord de l’Immobilier ?

“Même si les chiffres sur les prix de l’immobilier semblent enflammer les discussions de bar de café, il serait préférable de publier un vrai tableau de bord de l’immobilier permettant de créer les vraies bases pour un débat réel et objectif sur le marché de l’immobilier”, conclut le Président de la Chambre Immobilière.

Faites les diagnostics techniques immobiliers avant de vendre !

diagnostic technique

La vente d’un bien au Luxembourg est conditionnée par la réalisation d’un certain nombre de diagnostics techniques immobiliers. Obligatoires ou vivement conseillés, ces contrôles sont conçus pour garantir la qualité du bâtiment (amiante, plomb et humidité) et ses propriétés énergétiques (CPE et BlowerDoor Test).

Diagnostics techniques : des contrôles sur la structure du bâtiment

Le diagnostic Amiante

L’amiante est une fibre minérale extrêmement dangereuse pour la santé : comme elle était très employée pour ses performances techniques avant son interdiction en 2001, ce diagnostic représente un gage de sécurité pour les futurs acheteurs. Depuis 2007, le Grand-Duché a même imposé un contrôle périodique, à mener avant et après travaux, afin de prévenir les risques en cas de présence avérée de ce matériau.

Le diagnostic Plomb

Même s’il est non obligatoire, comme ce diagnostic concerne un matériau également très toxique pour la santé, il contribue à rassurer les futurs acquéreurs. Autrefois plébiscité dans les peintures intérieures, il est interdit au Luxembourg depuis 1949. A noter que ce contrôle doit être mené par des professionnels qualifiés.

Le diagnostic humidité

Là encore, le diagnostic humidité, bien que non-obligatoire, peut peser en faveur des vendeurs s’il témoigne d’une structure saine. Surtout lorsque l’on connaît l’ampleur des dégradations causées par l’apparition du salpêtre (au niveau des enduits, des plâtres, des revêtements, des murs, des plafonds) et du mérule (sur les cloisons, les charpentes, les plinthes, les briques et le ciment). Sans oublier les pathologies associées à la présence d’humidité (rhinite, asthme, bronchite…).

« Mieux vaut réaliser ces diagnostics techniques AVANT la mise en vente. A défaut, AVANT la signature du compromis, sous peine de recevoir une amende administrative de 250 € + 2 € / m² »

Le bilan énergétique

Le Certificat de Performance Energétique

Obligatoire pour une vente depuis le règlement Grand-ducal du 30 novembre 2007, le Certification de Performance Energétique (CPE) ou passeport énergétique permet de dresser un bilan énergétique du bâtiment. Il indique la classe de performance énergétique, la classe d’isolation thermique et les émissions de CO2. A noter que depuis le 1er janvier 2017, les nouvelles constructions doivent répondre à des exigences très strictes permettant une consommation d’énergie presque nulle (NZEB NearlyZero Energy Building), soit la classe AAA

Le test d’étanchéité à l’air (BlowerDoor Test)

Sur les bâtiments existants, le test d’étanchéité à l’air (BlowerDoor Test) n’est pas obligatoire – sauf si le propriétaire souhaite bénéficier d’une prime pour l’installation d’une ventilation mécanique. Mais surtout, il met en lumière les éventuelles fuites d’air et d’eau du logement et donne des indications sur son isolation acoustique. Dans les bâtiments neufs, ce contrôle est obligatoire et les valeurs obtenues contribueront à classer l’habitation : maison économe en énergie sans installation technique de ventilation, maison basse énergie « BBB » et maison passive « AAA ».

Tous ces diagnostics techniques immobiliers doivent être initiés par le propriétaire du bien et réalisés par des professionnels qualifiés. Leurs prix évoluent en fonction de la localisation géographique du logement, de sa surface et des options retenues par le propriétaire – à savoir une sollicitation uniquement pour les tests obligatoires (CPE et amiante) ou également pour ceux qui sont vivement recommandés (plomb, humidité et BlowerDoor Test).

Echternach, la belle éternelle

Au creux d’une vallée réputée pour ses beautés naturelles et sa vie culturelle riche, laissez-vous porter par Echternach. Sur la route d’un patrimoine culturel important, découvrez ses multiples traces historiques, matérielles et immatérielles. Laissez-vous bercer par l’histoire d’Echternach.  

Située dans l’est du Luxembourg, la commune d’Echternach est composée de la ville d’Echternach qui est également le chef-lieu de son canton. Dans le creux d’un méandre de la Sûre et à l’entrée de la Petite Suisse luxembourgeoise, Echternach est une commune qui comptabilise, depuis le 1er janvier 2019, 5.618 habitants pour une superficie de 20,89 km2. La ville d’Echternach est quant à elle, la plus ancienne ville du Luxembourg et se situe dans la région naturelle du Mullerthal surnommée la Petite Suisse Luxembourgeoise. Bordée par la Sûre et entourée d’une région naturellement arborée, Echternach vous dévoile son atout principal et vous propose un environnement de vie exceptionnel.

Une nature préservée à explorer sans tarder

Plongée en pleine nature et aux abords de la région du Mullerthal, Echternach, centre culturel et historique, représente le point de départ idéal pour de nombreuses randonnées de tous types et accessible à tous. Trails, sentiers, circuits culturels ou encore circuits autopédestres, il y en a pour tous les goûts.

Et si toutefois vous préférez les promenades moins épiques, vous pourrez flâner au bord du lac d’Echternach situé à proximité de la ville ou encore essayer le pédalo sur le lac.

Pour ceux qui préfèrent les sensations du deux roues, la commune Echternach vous met à disposition plusieurs pistes cyclables le long de la Sûre et pour les plus téméraires vous ne manquerez pas de découvrir le Bike Park et pistes pour VTT.

Echternach et ses infrastructures sportives

La commune met bien d’autres infrastructures sportives à la disposition de ses citoyens. De cette manière, vous pourrez profiter des terrains de tennis, de la piscine couverte, du Skate-Park, du mini-golf, du boulodrome, du stand de tir ou encore de son hall multisports et terrain de beach volley-ball.

Pour l’éducation de vos enfants, la commune d’Echternach dispose de l’école fondamentale et du Lycée classique. Des transports scolaires sont également prévus pour les plus petits. A Echternach, vous trouverez aussi une école de musique qui est en réalité un centre régional de l’enseignement de la musique et de la danse.

La culture comme point d’honneur

D’un point de vue culturel, vous ne serez pas déçu à Echternach. En 2008, la ville d’Echternach s’est vue distinguer par la Commission Européenne du titre de « European destination of excellence ». Principalement connue pour son abbaye et sa procession dansante de Pentecôte inscrite au patrimoine immatériel de l’Humanité de l’UNESCO depuis 2010, Echternach organise également un Festival international de musique et de jazz chaque année. Situé au cœur de la ville, le Trifolion, centre culturel, touristique et de congrès, est l’endroit à ne pas manquer pour animer vos soirées. Ce bâtiment de 5 étages comprend une salle de concert pouvant accueillir jusqu’à 700 personnes et est le lieu idéal pour toutes sortes de manifestations. Près de 200 événements y sont organisés chaque année.

Par ailleurs, avec des édifices tels que la Villa Romaine, Echternach, la plus ancienne ville du pays, dispose d’un riche patrimoine qu’elle a su conserver au travers des siècles. Situé à la périphérie, au milieu de vastes terres agricoles, ce véritable petit palais comptabilisait environ 70 pièces, des bassins d’eau, des placages de marbre, des mosaïques, des cours intérieures et même un chauffage au sol.

A côté des lieux historiques comme la Basilique de Saint Willibrord, l’Abbaye, ancienne bâtisse des moines bénédictins, et les remparts, la Ville d’Echternach offre également un tout autre style de divertissement avec ses boutiques, ses bistrots, ses restaurants et ses terrasses.

Habiter à Echternach

Habiter à Echternach, c’est pouvoir jouir de toutes ses beautés naturelles et de sa riche histoire. Cette petite ville à la frontière allemande a su vous séduire et vous souhaitez habiter à Echternach. Découvrez les prix du logement à Echternach transmis par le STATEC et l’Observatoire de l’habitat. Ces chiffres sont basés sur les transactions de juillet 2018 au 30 juin 2018.

Appartement à la vente Commune Echternach Grand-Duché
Prix moyen 456.540€ 601.698€
Prix moyen au m2 4.542 €/m² 6.918 €/m²
     
Maison à la vente    
Prix moyen  733.011€ 924.696 €
Prix moyen au m2 3.651€/m² 4.719 €/m²
     
Appartement à la location    
Loyer moyen  1 026 € 1.623€
Loyer moyen au m2 15,59€/m² 26,03 €/m²  
Maison à la location    
Loyer moyen 1 908 € 2.668€
Loyer moyen au m2 10,26 €/m² 14,11 €/m²

Avant de visiter la SNL, visitez VIVI.LU !

semaine nationale du logement 2019

La Semaine Nationale du Logement, c’est du 12 au 20 octobre chez « Luxexpo The Box ». Vous cherchez un logement ? Vous songez à acheter ou louer ? Préparez votre visite en surfant sur VIVI.lu, le site des professionnels de la Chambre immobilière.

Un projet immobilier, cela ne s’aborde pas à la légère. Autant avoir tous les outils en main. Les bons outils, mais aussi les bons interlocuteurs pour vous accompagner. Ceux qui ne veulent pas seulement faire du chiffre, mais qui prennent le temps de vous écouter et de vous aider à toutes les étapes de cette aventure qui va changer votre vie au quotidien.

Des experts reconnus à votre service

Parce qu’ils adhèrent à une charte de valeurs, qu’ils respectent une éthique, les professionnels membres de la Chambre immobilière sont de ceux-là. Et c’est pourquoi, ils seront évidemment présents au rendez-vous, sur le stand de la Chambre Immobilière (en agence – ils disposent d’un label «  Charte de qualité » qui atteste de leur appartenance à notre organisme – ou bien sûr celui de la fédération).

Vous pouvez leur faire confiance pour vous accueillir, à tour de rôle, et initier un dialogue constructif quel que soit votre projet : louer ou acheter. Et pourquoi pas, commencer à parler budget et assurances avec nos partenaires de Spuerkeess, la Banque et Caisse d’épargne de l’État, et Lalux. La conjoncture et le maintien de taux bas vous ouvrent sans doute des perspectives que vous ne soupçonnez pas!


Retrouver nos annonces sur :


Le site idéal pour trouver votre bien

Reste que pour parler sérieusement, même en toute convivialité, le mieux est de venir à la SNL avec les idées claires. Un bon moyen pour cela : visitez le site VIVI.lu, le portail d’annonces, d’infos et conseils de la Chambre immobilière. Non seulement son moteur de recherche a été conçu pour vous faciliter la recherche (critères de prix et de situation géographique, maison ou appartement,  neuf ou ancien, mais aussi options importantes comme présence ou non de cuisine séparée, double-vitrage, ascenseur, balcon ou jardin – liste non exhaustive -), mais VIVI.lu présente en exclusivité des annonces postées par les professionnels de la Chambre pendant deux semaines !

Ce n’est pas un détail quand on sait que le marché immobilier du Grand-Duché demeure marqué par une offre inférieure à la demande. Avec VIVI.lu, vous multipliez vos chances d’être dans la short-list des privilégiés à être informés de la mise en vente et location de biens d’exception…

C’est donc l’équation gagnante : avant de rencontrer les experts de la Chambre de l’immobilier à la SNL, visitez leur site. Avec VIVI.lu, boostez vos chances de partir du bon pied – et du bon clavier – pour la grande aventure de votre vie.

Accès
10, Circuit de la Foire Internationale
L-1347 Luxembourg – Kirchberg

T +352 43 99 1
F +352 43 99 315
E info@thebox.lu

Remich, le dépaysement au cœur de la Moselle

Remich

Surnommée la perle de la Moselle, Remich, la plus petite commune du Luxembourg n’a pas de quoi rougir ! Encerclée de vignes et de forêts, vous trouverez un cadre insolite, vous offrant une qualité de vie exceptionnelle. A Remich, c’est le dépaysement garanti ! 

Petite ville touristique prospère et dynamique, Remich est située dans le sud-est du Luxembourg, au carrefour de l’Allemagne et de la France. Nichée dans un sublime panorama de vignobles et de forêts, la commune comptabilise 3707 habitants depuis janvier 2019 pour une superficie de 5, 29km. Avec une majorité de Luxembourgeois, la ville tend toutefois à se diversifier et rassemble environ une cinquantaine de nationalités différentes : portugaise, allemande, française, belge ou encore italienne, pour ne citer qu’elles.
Située sur la route européenne Sarrebruck-Luxembourg, Remich, centre commercial et administratif, est entourée de nombreuses villes touristiques. Dans un rayon de moins de 40 km aux alentours, vous trouverez les villes de Luxembourg, Trève, Sarrebourg ou encore Mondorf-les-bains et Metz. 


Retrouver nos annonces sur :

Une destination touristique et un centre viticole à ne pas manquer

Au fil des années, Remich s’est imposée comme une destination touristique incontournable disposant d’une infrastructure hôtelière de 150 chambres. Grâce à son positionnement géographique dans la Moselle, Remich est devenue très appréciée pour ses petites croisières, mais aussi pour ses longues promenades au bord de l’eau. 3 km de flânerie sous les tilleuls et les cerisiers aux senteurs parfumées. A Remich, vous pourrez également vous engouffrer dans ses vieilles petites ruelles afin de découvrir des quartiers pittoresques et un passé historique millénaire. Remich était dans le passé une petite bourgade de pêcheurs et de bateliers et fut à maintes reprises détruite par les conquérants, ce qui entraina la construction de remparts. Sculptures, statues, fontaines ou encore vestiges de forteresse seront au rendez-vous lors de votre visite de Remich. 

Mais Remich, c’est aussi et avant tout le centre de la viticulture luxembourgeoise avec ses nombreuses caves ouvertes au public ainsi que ses musées de vin et de la vie mosellane. Visites guidées et dégustations des meilleurs crus du terroir seront au programme de votre découverte de la commune de Remich.  

Une commune dynamique à bien des égards 

Du côté des infrastructures proposées, Remich sait y faire ! La commune met à disposition deux halls sportifs, une piscine ouverte aux dimensions olympiques, des pistes cyclables longeant la Moselle Luxembourgeoise et Allemande, des terrains de tennis, des sentiers balisés menant à des points de vue, un parcours de fitness aménagé dans la forêt communale, des aires de jeux, un minigolf, mais aussi un terrain multisport pour skateboard, BMX et parkour. Toutefois, la commune de Remich ne s’arrête pas là et vous propose également une école de musique, des terrains de pétanque et la possibilité de faire du ski nautique et de la pêche. 

Pour l’éducation de nos chérubins, la commune de Remich met à la disposition de ses citoyens des écoles, des crèches et maisons relais. Mais, offre également la possibilité pour les jeunes parents de faire des consultations pour les nourrissons ou encore une école des parents. 

Sans compter, ses nombreuses manifestations, telles que marchés de noël, de petits créateurs, ses festivals, fêtes champêtres ou brocantes. Bref, de quoi occuper pleinement vos soirées, vos weekends et longues journées de détente ! 

Le logement à Remich

Vous l’aurez compris, habiter à Remich, c’est pouvoir jouir d’un cadre de vie et d’une qualité de vie remarquable, ce qui fait de Remich une commune fortement sollicitée. Les projets de construction se développent afin de répondre aux demandes de logement. Mais pour habiter à Remich, il est intéressant de se pencher sur le prix de ses logements.

Basés sur les transactions de juillet 2018 au 30 juin 2019, le STATEC et l’Observatoire de l’habitat transmettent les chiffres suivants :

Appartement à la vente Commune Remich Grand-Duché
Prix moyen 626.065€ 601.698€
Prix moyen au m2 7.386 €/m² 6.918 €/m²
     
Maison à la vente    
Prix moyen  908.599€ 924.696 €
Prix moyen au m2 4.324€/m² 4.719 €/m²
     
Appartement à la location    
Loyer moyen  1.184€ 1.623€
Loyer moyen au m2 15,09 €/m² 26,03 €/m²
Maison à la location
prix 2017/2018
   
Loyer moyen 1 681 € 2.668€
Loyer moyen au m2 9,96 €/m² 14,11 €/m²

Habiter à Remich, c’est habiter dans une ville qui saura prendre soin de vous, mais aussi vous permettre de vivre au sein d’un patrimoine, d’une vie culturelle et associative riche et diversifiée.